Blog

La formation des délégués: une priorité pour l’InterSyndicale

Posted by:

Le 28 mai 2016, l’InterSyndicale vient d’organiser sa premiere journée de formation pour les travailleurs des missions diplomatiques à Bruxelles.  Heureusement,  il existe dans ces missions diplomatiques des travailleurs éveillés qui n’hésitent pas a s’engager pour l’organisation collective d’un secteur jusqu’à très récemment oublié de toute législation et même des institutions qui pourraient les défendre de l’arbitraire.

Il y avait des travailleurs de nombreuses missions diplomatiques, issus de plusieurs pays et continents, avec des expériences et des cultures syndicales très différentes. Malheureusement d’autres n’ont pas pu y arriver dû à la grève de transports de ce jour-là.

Même dans les Missions diplomatiques des pays où les travailleurs sont organisés dans les syndicats nationaux (une minorité) ce travail collectif et cette séance de formation est ressentie comme étant très importante car il reste beaucoup de problèmes où la connaissance des législations belges, soit la législation de travail, fiscale, de sécurité sociale ou autres sont de primordial importante pour pouvoir réfléchir au statut de ces travailleurs et mieux défendre ses droits. Faut-il dire que l’intervention d’un collègue de la France a très bien illustré la plus value du travail accompli par l’Intersyndicale.

Voici le programme de la journée:

1ère partie : La législation du travail en Belgique. Présentation générale. Comment et où trouver réponses à nos questions.

2ème partie : L’organisation de la concertation sociale en Belgique : ses principes , les lieux de cette concertation et méthodes , les acteurs ce cette concertation : Les employeurs les organisations syndicales.

3ème partie : La base fondamentale de tout travail syndical : Le représentant du personnel : ses objectifs, méthodes de travail, son rôle et ses outils de travail. Plus concrètement, le représentant du personnel aujourd’hui dans une mission diplomatique : comment, expériences, contexte spécifique : objectifs de travail.

Les thèmes juridiques ont été remarquablement présentés par Egen Bajactary et les thèmes à caractère plus syndical par Fabrice Epis, Tom Holvoet et Laure Mesnil. Il y a eu beaucoup d’interventions des participants qui ont confirmé l’importante de ce type de rencontre et, au même temps, mis en évidence que tout en travail reste à faire pour répondre aux innombrables questions particulières auxquelles une rencontre de ce type ne peut pas répondre…

Cela a été une riche rencontre d’échange, malgré les deux langues d’expression (français et anglais) qui s’est terminé par un agréable déjeuner pizza d’où on s’est quitté demandant d’autres rencontres de formation. Les matériaux pédagogiques qui ont été présentés par Egen Bajactary du service juridique de la CNE pourront être consultés sur le site.

Au moment où ce résumé est écrit, on envisage déjà une autre rencontre de formation autour du règlement de travail: comment le négocier, quels contenus, etc pour aider chaque activiste syndical à dynamiser sa discussion et sa négociation. Merci aux organisateurs et aux formateurs de cette belle journée !

0


About the Author:

Add a Comment

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

UA-23435816